lundi 18 septembre 2017

A Silent Voice de Ohima Yoshitoki

A Silent Voice
de Ohima Yoshitoki

Éditions Ki-oon
Collection Shonen
Nombre de tomes parus : 7/7

Sortie le 22 janvier 2015
Format poche / 208 pages / 6.60€


Présentation de l'éditeur :

Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d'un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l'abandonner, laissant sa mère l'élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s'intégrer dans ce nouvel environnement, rien n'y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible.
Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu'au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l'intervention du directeur de l'école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu'ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable... 


Mon avis :

Cette saga en 7 tomes est un petit chef-d’œuvre, autant pour l'histoire que pour la façon dont l'auteur traite les nombreux sujets abordés.

L'histoire débute avec Shoko, une petite fille sourde qui arrive dans une nouvelle école. Elle va y subir un terrible harcèlement. Bien que Shoko soit au centre de l'histoire, ce n'est pas elle que nous allons suivre, mais Shoya, son harceleur. L'intrigue prend vraiment place quelques années après les faits avec Shoya qui va essayer de se rattraper pour tout le mal qu'il a causé.

C'est un manga très fort et très beau. Il n'épargne pas nos petits cœurs, aussi robustes soient-ils. L'auteur est vraiment très forte. Elle arrive à faire passer une multitude de messages via ses dialogues, mais aussi et surtout au travers de ses dessins. C'est tout en finesse, elle utilise plusieurs techniques graphiques pour décrire des situations qui sont particulièrement parlantes.

Le manga aborde de nombreux sujets : le harcèlement, le handicap, le pardon, la reconstruction personnelle, l'amitié... Et ce, de différents points de vue et à différent(s) degrés : du harceleur, de l'harcelée, des parents, des frères et sœurs, des professeurs, des camarades... l'auteur n'a oublié personne.
L'histoire est vraiment belle, mais elle a aussi ses moments difficiles. On devient très vite accro et les quelques cliffhangers à la fin de certains tomes nous poussent à nous jeter encore plus vite sur la suite.

A Silent Voice peut être une bonne série pour rentrer dans l'univers des mangas si vous n'êtes pas habitués au genre. À découvrir d'urgence !!!
 
 

mercredi 13 septembre 2017

L'exécutrice, tome 6 : Révélation de Jennifer Estep

L'exécutrice
Tome 6 : Révélation 
Jennifer Estep


Éditions J'ai Lu
Collection Crépuscule
Sortie le 6 juillet 2017
Format poche / 407 pages / 7.40€


Présentation de l'éditeur :
 

En tuant Mab Monroe, son ennemie jurée, Gin Blanco, tueuse à gages hors pair, a dévoilé sa deuxième identité. Depuis, les élémentaux se bousculent aux portes de son restaurant pour la provoquer en duel. Or, Gin sent la lassitude la gagner, un état bien dangereux quand on fait ce métier I Des vacances au soleil étant plus que méritées, elle part avec sa soeur Bria sur une île à la frontière de la Georgie. Mais plusieurs éléments mettent à mal ces quelques jours de repos, à commencer par la réapparition du séduisant Donovan Caine...

Mon Avis :

Quel bonheur de retrouver Gin Blanco, alias L'araignée. On la retrouve après les événements avec Mab Monroe. Les choses ont bien changé à Ashland depuis leur confrontation et pour de nombreuses raisons, Gin se laisse convaincre de prendre quelques jours de vacances. Bien évidemment, quand on s'éloigne des ennuis, ces derniers s'arrangent toujours pour nous retrouver.

C'est un tome prenant qui fait directement suite au tome 5. On retrouve tous nos personnages préférés. Suite à la disparition de Mab, certains conflits et certaines discussions importantes non réglés vont ressurgir. Les romans précédents apportent leur lot d'informations et d'événements, maintenant, les personnages vont devoir les digérer et apprendre à vivre avec cela, tout en affrontant une nouvelle menace.

L'intrigue principale est prenante, le sens du devoir de Gin va la pousser à s'impliquer dans une sombre affaire. Même s'il devine certains éléments, le lecteur est pris dans les relations entre les protagonistes développées en parallèle à l'intrigue, ce qui donne un équilibre à l'ensemble et rend le tout passionnant.
De plus, on en apprend plus sur les vampires, une espèce que l'on n'avait pas vraiment croisée jusqu'ici.

Ce sixième tome est donc dans la veine des précédents, on se régale à retrouver Gin et toute sa clique et la fin nous promet de belles confrontations. Vivement la suite !

Pour retrouver d'autres infos sur la sagas :

L’exécutrice de Jennifer Estep 
L'exécutrice, tome 5 : La revanche de l'Araignée de Jennifer Estep 

La Faucheuse, tome 1 de Neal Shusterman

La Faucheuse 
tome 1
de Neal Shusterman

Éditions R
Sortie le 16 février 2017
Format broché / 384 pages / 18.90€


Présentation de l'éditeur :
 

Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

"MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... "

Mon avis :

Ce premier tome de la nouvelle saga de Neal Shusterman nous entraîne dans un monde futuriste où les êtres humains ne meurent plus. Les maladies, telles que le cancer, sont des concepts qu'ont du mal à appréhender les hommes. Les accidents ne sont, pour certains, que des désagréments, pour d'autres,  un moyen de se divertir car la technologie permet de ressusciter les morts, exception faite des morts par le feu. Il est même possible de se rajeunir et ainsi de vivre éternellement. Cette victoire sur la mort a eu cependant un prix : un accroissement de la population. La société a donc trouvé un moyen de la réguler : Les Faucheurs. Ces êtres humains sont désignés et entrainés afin de tuer, de glaner les gens.

C'est dans ce contexte que l'on va suivre deux jeunes apprentis Faucheurs. Avec eux, nous allons découvrir ce monde à part, méconnu de la population. On découvre leurs responsabilités, leurs actions, leurs règles... Mais aussi la politique interne qui fait rage au sein de cette communauté en marge de la société.

L'auteur aborde de nombreux sujets. Des questions se posent sur le sens de la vie et de la mort. Les réflexions des Faucheurs à travers les pages de leurs journaux sont passionnantes, on en apprend sur eux mais aussi sur l'impact de leur métier sur leur vie, leur façon d'agir. Enfin, au delà des Faucheurs, découvrir le fonctionnement de cette société futuriste est très intéressant. Le gouvernement, les métiers, la sécurité, la police, beaucoup de choses ont changé.

Neal Shusterman a créé un monde très intriguant et qui nous fait nous interroger sur ce futur. Mais il a aussi su former une intrigue prenante et surprenante où le lecteur reste en haleine jusqu'au bout.